Mes voyages en 2017

Pour mes blogs mais pas que

Pour la 6ème année je fais l'exercice de la rétrospective. En 2017 j'ai encore plus couru qu'en 2016, une façon aussi de voyager puisque plusieurs de ces grandes courses se déroulaient en des pays lointains. Je me répete aussi une nouvelle fois, et cela ne concerne pas que les blogueurs, c'est un bon exercice que de faire une petite synthèse de son année. Avec le temps c'est un peu sa vie qu'on écrit: 2012, 2013, 2014, 2015, 2016.
Ces histoires peuvent être retrouvées sur Journal du Trek mon webzine sur le voyage et l'outdoor ainsi que sur mon blog de trail.

Janvier: Les Alpes

Montée à l'aube en direction du Grand Truc, La Toussuire.

Je ne suis pas un skieur pourtant j'aime la montagne en hiver. Au grand dam de quelqu'un qui aime les grands espaces mais qui ne maîtrise pas la technique du ski, le ski alpinisme m'est assez inaccessible. Alors je me rabats vers quelque chose de plus doux, la raquette et quelques balades à l'aube sur les hauteurs modérées des Alpes. Je passe ainsi quelques jours dans les stations de La Toussuire et de Val Thorens.

Je ne suis pas un bon skieur. Je pratique un peu le snow, mais la randonnée en raquettes est sans doute la façon la plus accessible pour découvrir la montagne en hiver.

FĂ©vrier: TransGranCanaria

Le surlendemain de l'arrivée, depuis le sommet de l'île Pico de las nieves, avec petit gilet/maillot de finisher. Au loin Roque Nublo, au fond Tenerife et le Teide.

Première grande course de l'année, assez tôt d'ailleurs dans la saison. C'est aussi l'occasion de découvrir cette autre île des Canaries que je ne connais pas, Gran Canaria voisine de Tenerife. La TransGranCanaria est une des grandes courses d'Ultra du circuit boostée depuis assez tôt par les grands noms du sport que sont The North Face mis aussi Sébastien Chaigneau qui a contribué à la faire connaître en y participant plusieurs fois (et en gagnant). Je reste aussi quelques jours pour profiter des paysages et de l'ambiance assez paisible du village et des oranges du verger de la maison d'hôte où je réside.

La Patagonie et l'UltraFiord

Le Cerro Torre sur la droite, une montagne symbolique de Patagonie.

La Patagonie est depuis très longtemps une destination qui me fait rêver. Elle a tout pour plaire, une terre au bout du monde, ils l'appellent la Terre Ultime, d'immenses espaces, le froid et peu de gens, tout l'imaginaire qu'on peut en tirer lorsqu'on est solitaire. Pour un premier voyage dans ce grand sud je découvre El Chalten et les Torres del Paine, basé quelques jours à Puerto Natales. J'y suis aussi allé pour courir l'UltraFiord en écho à cette autre course que j'ai gagnée dans le grand nord Norvégien l'Ultra Norway. Comme cela arrive parfois, les choses ne sont pas passées comme prévu, dix coureurs et moi compris se perdirent sur une fausse route. J'en garde pourtant un incroyable souvenir et la ferme envie d'y retourner.

Footing matinal en préparation de l’UltraFiord une course de 160km entre les Torres del Paine et Puerto Natales.

Avril - Mai: Quelques courses en Ile de France

J'aime toujours rentrer et profiter de Paris. Je continue aussi Ă  pratiquer en participant Ă  3 courses en Ile de France : la Forestiere, l'Orangerie de Bonnelles, le Trail des Lavoirs.

Juin: Tenerife et le BlueTrail

Le début du Tenerife Blue Trail sous la pleine lune.

Je commence à bien connaître cette île, quatrième ou cinquième séjour. J'en avais fait l'ascension du sommet, le Teide une sorte de gros téton sortie de l'eau. En 2015 je devais courir le Bluetrail qui fit annulé 4h avant le départ pour cause d'orage. Grosse déception, pour nombre de coureurs qui avaient fait le déplacement jusqu'ici. Je revenais donc bien motivé et prêt à avaler ce profil assez particulier qui fait ressembler le Bluetrail à une Maxi 6000d.

Juin: 3j en Vercors

Je suis tout au nord du plateau du Vercors, au lieu dit de la Buffe dominant la vallée d'Autrans.

Comme un rendez-vous annuel, j'essaie de m'organiser un séjour de trail Off avec quelques potes, l'occasion de profiter des montagnes sans l'objectif du dossard. Comme l'année dernière avec Greg nous partons cette fois-ci dans le Vercors pour une boucle de 100km dans le nord du Vercors avec le supports logistique de l'agence spécialisée Arcanson.

Juin: Portes du Soleil

SĂ©bastien Chaigneau et David Hauss posent au sommet d'un caillou Ă  deux pas de la Pointe de Bellevue en face des Dents du Midi dans le Valais Suisse.

Encore en juin je suis invité à venir découvrir la nouvelle station de trail des Portes du Soleil. C'est avec plaisir que je redécouvre l'endroit car c'est ici que j'ai appris le peu que je sais skier. Assez sympathiquement nous sommes accueillis avec d'autres blogueurs et journalistes de la presse spécialisée par deux athlètes forts connus dans leur sport, Sébastien Chaigneau et David Hauss. De belles balades à rythme varié et une très belle journée du côté de la Pointe de Bellevue.

Juin: Lavaredo

Le Col dei Bos, soulagement après la dernière grosse ascension du Lavaredo. Il reste 2 bosses et ~500d+.

Avec la TransGranCanaria et quelques autres le Lavaredo UltraTrail fait partie des "prestigieux" UltraTrails sponsorisés par The North Face. Je ne connaissais pas les Dolomites, c'est certainement un des plus beaux massifs de l'arc alpin. Une très belle épreuve que je conseille à celui ou celle qui souhaite s'essayer à la longue distance, un parcours relativement peu technique avec un dénivelé conséquent mais équilibré (pas de kilomètre vertical brutal).

Juillet: PerĂş

Les grandes dunes d'Ica et l'ombre des coureurs sur le Peru Desert Challence une course de 100km.

Je suis invité en dernière minutes à venir assister et éventuellement participer à une course au Pérou. Le Desert Challenge. J'avais déjà beaucoup enchaîné en ce début d'année et je décidais plutôt de courir la petite course de 25km et de profiter de l'expérience pour découvrir une partie de ce pays que je ne connais pas, rapide découverte pour le moins car le voyage n'a duré qu'une semaine.

Août: UT4M Challenge

Sur le plateau des lacs lors de la section Belledonne de l'UT4M, avec les aiguilles d'Arve au fond.

C'est la première fois que je fais une course à étapes. J'ai bien entendu fait beaucoup de trek et randonnées sur plusieurs jours en autonomie complète, mais l'exercice d'enchaîner quatre jours en course m'attirait. Une très bonne expérience et quelque chose que je recommande vraiment. Retrouver les coureurs le matin, partager la course et échanger puisqu'on croise les mêmes personnes, niveau équivalent oblige. Le parcours est aussi superbe que cohérent puisqu'il s'agit de faire le tour de Grenoble par les quatre massifs: Vercors, Oisans, Belledonne, Chartreuse. Une belle visite nature.

Août: OCC

Mieux qu'une polaire de finisher qu'on ne met pas, les 4 brasselets des courses de l'UTMB!

Je n'avais pas prévu de revenir à Chamonix cette année. J'y suis venu 3 années de suite pour courir les CCC, TDS et UTMB, cela me suffisait. C'était sans compter l'annonce de Kilian JORNET, le meilleur coureur de l'humanité, qui décidait de venir s'aligner au départ de l'UTMB avec les meilleurs coureurs de la distance y compris D'Haene, Thevenard, Walmsley, Hernando. Il fallait donc que j'aille les voir, et je m'inscrivais à celle qui me manquait la petite OCC. 57km.

Je décidais aussi d'en faire mon objectif sportif de l'année même si les Ultra que j'allais courir jusqu'à cette date avaient plutôt le format des 100km. Peu importe. Au final, je réalise une très belle course en 8h20 terminant 240eme sur environ 1550 partants.

Septembre: Balade dans les Fiz

Je venais de visiter le siège de Quechua juste en bas à Passy, le centre création de tous les produits de la marque. A quelques kilomètres seulement d’une vallée autrement célèbre et fréquentée et qui s’appelle Chamonix, le massif des Fiz reste méconnu. Sa géologie particulière qui a donné naissance aux lapiaz, et son imprenable vue sur le Mont Blanc lui donne pourtant les atouts pour séduire plus de randonneurs. Une très belle découverte.

Septembre: UltraPirineu

Coucher de soleil dans la descente vers Gosol depuis le le Pas dels Gosolans.

Je retrouve Olivier. En 2016 nous courions l'UTMB ensemble. Cette année nous retentons l'expérience sur l'UltraPirineu. Je terminais une grosse saison de course, ainsi très affûté, mais avec un début de TFL gauche. Olivier qui est intrinsèquement plus rapide n'avait lui pas couru de grosse course cette année. Au final nous faisons toute la course ensemble, chacun ralenti par la fatigue accumulée de l'un ou le manque de préparation à la longue distance de l'autre.

Septembre: Terres de l'Ebre

Les parcs Ă  huitres dans le large delta de l'Ebre en face de Sant Carles de la Rapita.

Quelques jours après l'UltraPirineu je participe à un voyage de presse en Catalogne, dans une région que je ne connais pas les Terres de l'Ebre. Je prépare une large présentation de cette région et de tous mes voyages en Catalogne sur Journal du Trek.

Octobre: UltraMirage

Le soleil à quelques secondes de se coucher dans le désert de Tunisie.

Dernière course de la saison, enfin! Quelque chose de nouveau pour moi, assez différent des courses en montagne, un 100km dans le désert sur un terrain sableux et très très plat. Dans la région de Tozeur en Tunisie se trouve un immense lac asséché. C'est ici que se tenait la première édition de l'UltraMirage. Un peu inquiet de la chaleur même en octobre le vent modéra la situation. Une belle première expérience dans un désert. L'occasion peut être de tester une grande course à étape dans le sable, de celles qui tenaient la place dans l'imaginaire des coureurs longue distance lorsque le sport était encore peu connu.

Objectifs 2018

Rien encore de calé mais beaucoup de projets en tête. La première course de la saison sera le Boney Trail à Santa Barbara en Californie, puis le Maxicross de Bouffémont !

Partager